Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



mercredi 29 avril 2020

Mes magnums (124) Un saint-joseph
tout nouveau, tout beau

Domaine Bott, saint-joseph 2018 



Pourquoi lui 
Graeme et Julie Bott, les Kiwis d’Ampuis se sont rencontrés chez Stéphane Ogier chez qui ils ont passé une dizaine d’années. Tout est dit. Gros savoir-faire, immense talent, gigantesque énergie et hop, ils ont un domaine. Nous, des gens comme ça, on les adore.

Voilà pourquoi ils sont là. 
On l’aime parce que Graeme, en charge des vinifications, sait avec quoi il joue et Julie sait qu’il sait. Ce vin est une réussite. C’est le deuxième millésime de ce nouveau domaine Bott (tout a commencé en 2015). Ils font aussi un côte-rôtie parfait en attendant un parcellaire autrement connu comme grandiose. Lancement est le nom de ce petit bout de parcelle qu’ils ont réussi à acquérir.

Combien et combien 
200 magnums
55 euros

Avec qui, avec quoi 
Avec des découvreurs. Nous, par exemple. On aime ce jus tonique et frais, on aime cette nouvelle interprétation du saint-joseph. Invitez-nous.

Il ressemble à quoi 
Déjà, saint-jo est l’appellation que tout le monde aime. La voilà en version droit comme un cyprès, intelligent, habile, pas trop cher.

La bonne heure du bonheur 
Pas d’urgence. Même s’il est bon tout de suite, il a un avenir radieux. Surtout en magnum. Laissez-lui du temps. Achetez plusieurs exemplaires et goûtez le vin, un magnum par an, sur une période de dix ans. Vous nous raconterez.

Le hashtag 
#bottavecunb

Le bug 
Il y a une vraie urgence à acheter des bouteilles chez les Bott. Le temps de procrastiner et les gros importateurs du monde vont tomber dessus, nous n’aurons plus rien. Essayez l’allocation annuelle pour sécuriser vos appros.

Ce qu’en dit le Bettane+Desseauve 
Complexe et structuré. Assurément un vin de garde à attendre quatre à cinq ans avant qu’il n’exprime tout son potentiel. Une syrah minérale, charnue, qui profite d’un élevage ambitieux. Taillé pour la gastronomie. 16/20



Cette chronique a été publiée dans EnMagnum #19 dont la sortie a été retardée pour les raisons que vous savez. Il devait être disponible chez votre marchand de journaux à partir du 7 mai, il le sera à partir du 13, le diffuseur étant dans un léger vrac ces jours-ci. D'ici là, il est en accès gratuit sur le site enmagnum.com, sous forme de flipbook, une technologie très confortable pour lire un beau magazine, en attendant le vrai, celui qui sent bon le papier imprimé. Voilà la Une de ce numéro bien chahuté par les événements :


 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire