Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



lundi 13 septembre 2021

Mes magnums (151)
Un grand rosé pour l'été prochain ou celui d'après

 

Château des Sarrins, côtes-de-provence rosé 2020



Pourquoi lui

C’est la propriété au soleil du Champenois Bruno Paillard. L’homme est exigeant et talentueux, il produit des champagnes formidables, pas de raison qu’il laisse flotter les rubans avec ses rosés de Provence. Avec ce château-des-sarrins, on est à côté de Lorgues, dans le Var, au nord de l'autoroute, c'est la région des beaux vignobles.

 

Avec qui, avec quoi

Avec un rayon de bonne humeur, une tonnelle en pleine explosion, une gastronomie d’été, les amis qui vont bien, le succès s’invite à table. Vous ne vous êtes pas trompé. Lété sachève ? Aucune importance. Cest un rosé qui mérite dêtre attendu un, deux ou trois ans. Faites-le, ça vaut la peine. Surtout en magnum.

 

Combien et combien

31 euros
1 000 magnums

 

Ce qu’en dit le Bettane+Desseauve

Selon la légende, au XIe siècle, un chef sarrasin succomba à cet endroit de Provence, où il fut enterré avec son armure d’or. Aujourd’hui, on y trouve un vignoble de 25 hectares, s’épanouissant sur des coteaux à une altitude de 250 mètres et des sols essentiellement argilo-calcaires. Nous n’avons pas encore commenté le 2020.