Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



dimanche 26 juin 2016

Mes magnums (10)

Cuvée Louise 2002, Champagne Pommery 

Ce qu’il fait là 
Ce fringant jeune vin, au début de sa croissance, est une sorte de miracle. La subtilité de l’assemblage chardonnay-pinot noir lui confère une grande élégance, en plus. Mais son secret, c’est la profondeur.

Pourquoi on l’aime 
En fait, on ne sait pas pourquoi on n’en boit pas plus souvent. Ce magnum nous rappelle que Pommery est l’une des marques historiques de la Champagne.

Combien et combien 
Moins de 2 000 magnums. 320 euros le magnum en coffret.

Avec qui, avec quoi 
Le meilleur monde sera content avec cette “Louise”. C’est un champagne de gastronomie raffinée ou d’après-dîner voluptueux. Les arômes déjà dans le miel, la fine bulle, la souplesse épanouie ne militent pas pour l’apéritif.

Il ressemble à quoi 
À une jolie image, envoûtante et arrondie, élégante et rieuse, qui ouvre le chemin de la nuit. La bonne heure du bonheur Ne faites pas un caprice, attendez 2020. Quatre ans, c’est rien.

Le bug 
C’est une cuvée de prestige au prix attendu.

Ce qu’en dit le Bettane+Desseauve 
Rond, souple, très élégant, très épanoui avec une bulle de grande finesse et des arômes délicatement miellés. Subtil et brillant. 18,5/20


Ce texte a été publié sous une forme différente dans ENMAGNUM numéro 3 (le numéro 4 est en vente chez votre marchand de journaux). Il fait partie d'une série de dix "interviews de magnums".

Voici ENMAGNUM #04, en kiosque depuis venndredi matin :





Aucun commentaire:

Publier un commentaire