Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



mercredi 17 mars 2021

Mes magnums (138)
Grand bordeaux, grand millésime, zéro faute

 

Château du Domaine de l’Église, pomerol 2016



Pourquoi lui
Parmi l’élite de Pomerol, L’Église fait partie de ceux qui sont facturés avec retenue. Au nom des amateurs dotés de budgets normaux, merci.

 

On l’aime parce que
On ne saurait se passer d’un pomerol, ce vin élevé au paradis du merlot. Dans l’assemblage de ce vin, il entre aussi une touche (4 %) de cabernet franc. Michel Bettane dirait que ça change tout. C’est lui qui a raison, bien sûr.

 

Combien et combien
109 euros

793 magnums

 

Avec qui, avec quoi
Aux esprits supérieurs qui tordent le nez à l’évocation d’un grand bordeaux, dites : « Revenez un autre jour ». Réservez ce pomerol à une tablée de convives cultivés.

 

Il ressemble à quoi
Avec sa persistance interminable, c’est une gourmandise de grand amateur. Issu des vignobles d’une famille de grands propriétaires bordelais, il en a toutes les caractéristiques, dont la constance et la loyauté.

 

La bonne heure du bonheur
2016, c’est jeune, bien sûr. Mais pas trop. Si quelques années de cave sont l’idéal, il est déjà bon. Le reste est affaire de patience, ou pas.


Le hashtag
#fuckbordeauxbashing

 

Le bug
Est-il assez cher pour convaincre ?



Ce qu’en dit le Bettane+Desseauve
Philippe Casteja est un propriétaire inspiré. Le travail à la vigne comme au chai respecte au mieux ce terroir idéalement situé au centre du plateau. Ce cru est l’un des plus méconnus du plateau mythique de Pomerol. La grande finesse et la grande fraîcheur dans la production actuelle offrent un vin qui vieillit avec harmonie. Belle définition profonde, de la générosité et du charme, très belle réussite. 95
points.

 

 

3 commentaires:

  1. Bonjour

    Ou peux ton trouver ce vin?
    Cordialement.
    Eric

    RépondreSupprimer
  2. Michel Bettane a toujours raison 😂. En tous cas, ça donne envie d'essayer, ce que je vais faire! Merci!

    RépondreSupprimer