Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



lundi 22 juillet 2019

Mes magnums (102)
Un saint-émilion qui revient devant

Château Capet-Guillier, saint-émilion grand cru 2014 



Pourquoi lui
Ce château est une pierre blanche posée au bord de la petite route qui longe la côte jusqu’à Castillon. Ces proches voisins sont beaucoup plus célèbres que lui. Pourtant, il ne leur rend pas grand’chose en terme d’histoire.

On l’aime parce que
C’est un vin de garde, encore peu connu, il vaut d’être attendu une dizaine d’années pour bien intégrer son boisé et restituer un vin de soie délicieux.

Combien et combien
75 euros
240 magnums

Avec qui, avec quoi
Avec des dégustateurs professionnels et à l’aveugle. Demandez leur d’estimer le prix de la bouteille, c’est marrant comme jeu.

Il ressemble à quoi
Un de ces quatre matins, ce 100 % merlot va faire la comète dans le ciel de Saint-Émilion. Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

La bonne heure du bonheur
Un grand rouge n’est pas un apéro. Sauf à NYC. Passons.

Le hashtag
#saintemilionmylove

Le bug 
Quel bug ?

Ce qu’en dit le Bettane+Desseauve
Ample, encore très boisé, une texture assez généreuse et de belles maturités avec plus de fraîcheur aromatique que dans les millésimes précédents.



Cette chronique a été publiée dans EnMagnum #15 sous une forme différente.
Le numéro 16 est en vente chez votre marchand de journaux
depuis le 14 juin.
Voilà la couverture de ce numéro 16, finement consacrée à l'été.


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire