Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



mardi 22 janvier 2019

Mes magnums (88)
un chardonnay franc du collier

Vignerons des Terres Secrètes, Croix-Jarrier, mâcon-verzé 2012 



Pourquoi lui 
Parce qu’on aime ces blancs du Mâconnais, cette expression bien droite du chardonnay quand il est bien mené.

On l’aime parce que 
« Vignerons des terres secrètes », c’est une belle enseigne pour une coopérative et des territoires très secrets, en effet. Ce n’est pas une destination, hélas, c’est une région qu’on traverse sans la voir vraiment ou depuis l’autoroute. C’est idiot, la campagne est sublime.

Combien et combien 
400 magnums, 18 euros le magnum

Avec qui, avec quoi 
À l’approche de l’automne et pourvu qu’on ait le bon fournisseur, ce joli blanc fera merveille avec des quenelles de brochet, ce plat de roi en voie de disparition. Et avec une paire d’amis ouverts sur la diversité des vins de France et pas snobs.

Il ressemble à quoi 
À un chardonnay de Bourgogne, parce que c’en est un.

La bonne heure du bonheur 
De l’apéritif à la table, sans l’ombre d’une hésitation.

Le hashtag 
#chardonnayforever

Le bug 
À ce prix-là, il n’y en a vraiment pas beaucoup. Mais c’est en vente à la cave uniquement, ce qui laisse une chance.

Ce qu’en dit le Bettane+Desseauve 
Droit, du fruit et de la tension, longueur souple et assez précise.

Cette chronique a été publiée dans EnMagnum #13 sous une forme différente.
Le numéro 14 est en vente chez votre marchand de journaux.
Voilà la couverture de ce fameux numéro. Strass et diamants, c'est très EnMagnum ? Pour une fois, oui.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire