Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



lundi 2 octobre 2017

Mes magnums (50 déjà)
Un meursault premier cru du château

Château de Meursault,
meursault premier cru Les Charmes-Dessus 2014 




Pourquoi lui
Parce qu’un jour, je me suis cogné le crâne au plafond des caves du château, si basses, si historiques. Qui montrent bien que l’humanité gagne des centimètres depuis le XIVe siècle. Les meursaults du château de Meursault ont fait pareil, ils ont pris de l’envergure ces années-ci. Le nouveau propriétaire investit beaucoup depuis quelques années, le winemaker a les moyens et le résultat est là.

On l’aime parce que
Déjà, l’annonce d’un meursault de bon niveau et en magnum m’enchante. La palette aromatique dingue propre aux meursaults développés par le volume du magnum, la promesse donne soif.

Combien et combien ?
Environ 300 magnums produits. 161 euros le magnum.

Avec qui, avec quoi ?
On a presque envie de recommander ce meursault dans un dîner classique où il ferait la route à un beau cru classé de Bordeaux. Si, ça existe encore. Heureusement.

Il ressemble à quoi ?
À l’idée qu’on se fait d’un meursault bien fait, ample, savoureux, unique, interminable. Ce n’est pas une surprise, bien mieux, c’est une confirmation. Certains terroirs bien travaillés nous rendent plus intelligents.

La bonne heure du bonheur
Il se tiendra bien en ouverture d’un dîner de gourmands.

Le hashtag
#chardonnay (déjà utilisé 634 000 fois sur Instagram, succès garanti)

Le bug
Juste une grosse attente des performances de la propriété remise en ordre de marche

Ce qu’en dit le Bettane+Desseauve
Cette parcelle est souvent nommée « Charmes aux Camps » par les vignerons. C’est l’un des tous meilleurs emplacements dans le climat des Charmes Dessus, juste sous les Perrières Dessous. Inénarrable poésie des climats de Bourgogne. Un vin avenant, généreux, qui, malgré une opulence agrémentée d’effluves de fruits jaunes mûrs, démontre un aspect salin et imprime dans sa trame une identité plus minérale que celle des meursault-charmes, issus de quatre autres parcelles en contrebas. 17/20


Ce texte a été publié sous une forme différente dans ENMAGNUM n° 8. Le numéro 9 est en vente depuis peu chez votre marchand de journaux. Voici la couverture de ce nouveau En Magnum #09 :

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire