Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération". Nicolas de Rouyn



mercredi 12 septembre 2012

Marie-Odile a un frère, un père, un site


Marie-Odile a un frère, un œnologue qui fait aussi de très jolies photos. Marie-Odile a également un père, c’est courant. Un œnologue catégorie « grands hommes », disciple de l’indispensable Émile Peynaud et conseiller des plus grands châteaux de la Rive gauche bordelaise.
Bienvenue dans la célèbre famille Boissenot.
Si les garçons sont plutôt œnologues, on l’a vu, Marie-Odile a choisi de créer un site de vente de vins sur internet. Non, elle ne présente pas tous les grands dans tous les millésimes à -20 %, il n’y a qu’un seul site pour ça et je ne vous le conseille pas. Oui, elle commence avec une amie brésilienne, et l’affaire en est à ses balbutiements, mais ça vaut la peine d’aller voir.

Pourquoi ?
C’est Jacques Boissenot, le père, qui signe les commentaires de dégustation des vins proposés à la vente. C'est clair, net, précis, l'homme n'est pas un poète.
L’ambition affichée est assez mesurée pour être crédible.
L’honnêteté des animateurs du site ne fait pas de doute.
J’aime bien le champagne brut zéro de Tarlant à 23 euros.

Le site s’appelle De Bordeaux et d’ailleurs. Ce qui ne signifie pas que vous trouverez des vins étrangers, mais juste étrangers à Bordeaux. Pour une Bordelaise, l’effort est louable.

Cliquez ici et visitez ce jeune site, émouvant dans son dépouillement et son offre réduite, valeureux dans sa tentative, enthousiasmant dans sa vérité. Bienvenue dans le monde difficile d'internet, Marie-O.

La photo : comme je n’ai pas de photo de Marie-Odile Boissenot, fondatrice du site, voici quelques jolis verres. Au moins, ça donne soif.

Les photos de son frère, Éric Boissenot, exposées à Brane-Cantenac et ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire