Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



mercredi 29 septembre 2021

Mes magnums (152)
La nouvelle manière des jolis bordeaux

 

Château Bonnange, Pourpre, vin-de-France 2018

 

Pourquoi lui
Le château Bonnange a été repris des mains d’un célèbre publicitaire par un entrepreneur chinois épatant. Il voulait en faire sa maison pour les vacances, le vin est le plus fort et le voilà impliqué jusqu’au cou dans le développement de son vignoble. Créatif, il imagine des cuvées sans cesse. On se souvient de son étiquette « Rosé de province », vite interdite. Ce 100 % merlot élevé pour un tiers en barriques neuves et pour le reste en grandes amphores est un ovni qui mérite qu’on s’y penche avec attention. Voir plus bas la super note dans le Bettane+Desseauve. Il n’y a pas de mystère.

 

Avec qui, avec quoi
Une tablée de curieux, des passionnés de vin, de découvertes, d’innovations pinardières et une gastronomie de ménage feront l’affaire. Prévoir une certaine appétence pour le bordeaux nouvelle manière (qui fait partie des bonnes manières).

 

Combien et combien
80 euros

400 magnums

 

Ce qu’en dit le Bettane+Desseauve
Nez noble et parfumé, intense par ses petits fruits rouges et ses notes finement mentholées, corps harmonieux, souplesse et suavité des tannins, racé dans sa définition en bouche et sa finale. Grand vin.

96/20