Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



vendredi 19 février 2021

Mes magnums (135)
L'histoire de fou du Clos Cristal

Clos Cristal, saumur-champigny 2018

 

 

Pourquoi lui

C’est une folle histoire qui remonte à 1929. Un mécène doublé d’un inventeur, Antoine Cristal, acquiert une grande parcelle close de murs et y installe d’autres murs orientés nord-sud. Il plante la vigne au nord des murs, perce un trou par pied, fait glisser la liane dans le trou et elle s’épanouit au sud. Bon, c’est une idée. Le temps passe, les vins sont bons, le clos peu rentable et vers 2016, tout part en quenouille, le lieu est repris par l’État propriétaire et confié à une excellente coopérative locale.

 

On l’aime parce que

On aime l’histoire autant qu’on a aimé les vins jusqu’à présent. La suite semble bien engagée et ce magnum est
le premier millésime de la nouvelle équipe en charge.

 

Combien et combien

108 euros

740 magnums

 

Avec qui, avec quoi

Avec de grands enfants qui aiment les belles histoires et les jolis vins, ce couple idéal avant d’aller dormir.

 

Il ressemble à quoi

C’est un vin de Loire, berceau des cabernets francs qui vont bien (avec Pomerol, bien sûr). Il en a la fraîcheur, l’élégance, l’amabilité.

 

La bonne heure du bonheur

À ce stade, nous n’avons goûté qu’un bébé-vin. Il présente à peu près ce qu’on est en droit d’attendre. Ce magnum réclame cinq ans de cave pour commencer.

 

Le hashtag

#ovni

 

Le bug

Où trouver ces magnums ? Au domaine, sûrement.

 

Ce qu’en dit le Bettane+Desseauve

Le cabernet franc a encore besoin de se densifier pour gagner en élégance. On apprécie la vinification proche du fruit qui permet de signer un vin souple, agréable par sa fraîcheur en bouche. Premier « nouveau » millésime très prometteur.