Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



lundi 3 juin 2013

Yquem 2012 existe, je l’ai rencontré

Pierre Lurton, le célèbre patron du château d’Yquem, a décidé de ne pas millésimer yquem 2012, faute « d’excellence ». Dans la foulée, Rieussec et quelques autres ont fait de même.
C’était sans compter sur la sagacité de quelques fins limiers du Net et, particulièrement, de l’inénarrable équipe de 1855. Elle annonce sur son site la disponibilité prochaine d’yquem 2012. C’est fort, c’est très fort. Je suis sûr qu’il y a quelques gogos qui attendent anxieusement l’annonce d’un prix pour se jeter dessus.
Cela dit, le peu de vin produit par Yquem et déclassé a du atterrir quelque part, chez un négociant tenu au secret quant à la provenance de son vin. Yquem 2012 existe bien, mais où ? Pas chez 1855, en tous cas.
C’est l’équipe de LPV qui a débusqué l’histoire. Bravo, les gars.
Ci-dessous, une capture d’écran qui montre l’offre.


Pour une lecture facilitée, cliquez sur cette capture d'écran, elle apparaîtra en grand



Plus d'infos sur cette fine équipe, ici et

Mise à jour, lundi à 16:00
Et voilà que Yquem s'en mêle d'un tweet spirituel :


Je recommande sur le même sujet la lecture du blog de Vincent Pousson, clairement intitulé : "Les cons, ça ose tout…" .

Mise à jour, mercredi à 18:00
Thierry Desseauve, patron de l'entreprise qui m'emploie a reçu ce qui suit et me demande de le publier. Dont acte. Même si le titre de l'article incriminé est celui du site du quotidien Sud-Ouest… Ce n'est pas grave, un envoi de mails groupés est si vite parti.

« Paris, mercredi 5 juin 2013
Objet : Droit de réponse.
Lettre AR.
Monsieur,
Vous avez fait paraître sur votre site internet le 4 juin 2013 dans le site internet de « mybettanedesseauve.fr » un article intitulé reprenant « Le site 1855.com vend un Château Yquem 2012, un vin qui n'existe pas ».
La société 1855, que je représente, tiens à exercer un droit de réponse dans les conditions prévues par l’article 13 de la loi du 29 juillet 1881. Le texte du droit de réponse est le suivant :
« Droit de réponse de la société 1855
Suite à l’article paru sur votre site internet, la société 1855 tient à préciser les points suivants. 1855 n’a jamais mis en vente le château d’Yquem 2012 : aucun prix de vente n’a jamais été annoncé, aucune possibilité d’acheter ce produit n’a été proposée au client, et bien évidemment, aucune bouteille n’a été vendue. Seule la possibilité de se tenir informé en cas de disponibilité était accessible à nos clients. 1855 regrette vivement que votre collaborateur n’ait pas souhaité contacter l’entreprise préalablement à la parution de son article, cette erreur de compréhension aurait été facilement évitée ».
Je vous remercie, conformément aux dispositions précitées, de bien vouloir faire paraître ce droit de réponse de manière intégrale, sans omission ni ajout, à la même place et en mêmes caractères que l’article que vous avez publié. Cette parution devra intervenir dans le numéro qui suivra le surlendemain de la réception de la présente lettre.
Sincères salutations,
Emeric Sauty de Chalon
Président »



11 commentaires:

  1. Pour compléter le dossier intéressant:
    l'article de Sud-Ouest avec les commentaires des internautes:
    http://www.sudouest.fr/2013/06/03/le-site-1855-com-vend-un-chateau-yquem-2012-un-vin-qui-n-existe-pas-1073193-713.php
    et la réponse de 1855.com
    http://www.1855.com/news-1855/?id_news=004236&lg=fr

    Sur ce coup la, je pense quand même que l'incompétence (et/ou la reprise sans filtre des listings 2011) est plus à blâmer que la volonté de vendre un vin qui n'existera jamais.
    ça n'excuse rien bien sur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les liens.
      Vous avez évidemment raison, c'est pure négligence et un logiciel de mise à jour qui tourne tout seul. Mais dans leur cas, je veillerais à tout. Pas eux.

      Supprimer
  2. Avec plaisir pour les liens. Cela étant dit, et sans vouloir en rajouter dans un dossier quand même déjà bien chargé pour 1855.com:
    1- Si on s'en aperçoit pour ce vin, évidemment, quid pour les vins qui eux ont un millésime sur le marché et que 1855 propose? Ils continuent donc à vendre sans stock?
    2- Dans leur droit de réponse ils ont bien loupé aussi l'opportunité d'un bon mea culpa, et préfère attaquer SO sur le thème "volonté de nuire". Ils ont quand même un vrai souci de...plein de choses en fait: stratégie, communication, éthique...(liste non exhaustive).
    Phil.

    RépondreSupprimer
  3. Tiens, les tics de la meute ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Expliquez-vous un peu plus, nous y gagnerons tous

      Supprimer
  4. Il est évident que c'est un problème de mise à jour logicielle, jamais 1855 n'a essayé d'en vendre. Il me semble que le dossier à charge contre eux est suffisamment fourni pour ne pas en rajouter sur une erreur anecdotique. Qu'on en parle sur un forum comme LPV, ok, ou même dans un journal ou un blog dans la rubrique "Insolite" sur le ton de la blague, ça passe. Mais franchement, 1855.com a clairement beau jeu de répondre qu'on essaye de les discréditer, ça devient pathétique. Alors qu'à côté de ça, ils vont continuer à vendre dans dispo, cf La Conseillante et là c'est un vrai risque pour l'acheteur.

    RépondreSupprimer
  5. Au lieu de nous casser les pieds avec des effets d'annonce les propriétaires du Chateau Yquem devraient sérieusement poursuivre 1855 en justice pour préjudice commercial. Quand quelqu'un parviendra-t-il enfin à faire boucler cette boite pourrie? La justice française en devient sérieusement ridicule, tout au moins vu de l'étranger...

    RépondreSupprimer
  6. Les propriétaires du Chateau Yquem ne devraient-ils pas porter plaint contre 1855? Systématiquement des viticulteurs gémissent au sujet de cette société pourrie, sans ne rien entreprendre contre elle.
    Que la justice française n'ait pas encore coincé cette boite en devient carréement risible vu de l'étranger....
    Après on nous bassine hier soir sur France 3 sur la grandeur de la France en ayant d'ailleurs invité un c... aigri (Lagerfeld)... Quelle tristesse offrez vous là!

    RépondreSupprimer
  7. Je ne vis pas en Asie. Pourquoi? La justice européenne est loin d'être aussi nulle que celle en France à priori. En Suisse cette société douteuse aurait été fermée depuis longtemps. Cela ne retire en rien la complicité implicite des viticulteurs (La Conseillante par exemple) qui n'attaquent pas de telles sociétés en justice.

    RépondreSupprimer
  8. Au passage, il serait effectivement intéressant que Pierre Lurton nous dise ce qu'il va faire de sa récolte 2012... Un second vin ? Un troisième ? Une vente aux enchères pour une bonne oeuvre ? Une vente au négoce de place et sous forme de Sauternes générique ?

    RépondreSupprimer