Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swim in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération". Nicolas de Rouyn



mercredi 22 février 2012

Lettre ouverte à Madame Le Pen, Monsieur Fèvre et au Président Antonin de VdV#43


Madame, messieurs,
Vous avez cru opportun de concentrer les efforts de communication de vos activités en prenant appui sur les chablis de la maison Henriot, commercialisés sous sa marque William Fèvre. Monsieur Fèvre, par provocation. Madame Le Pen, par clientélisme. Président Antonin, par calcul.
En vous servant comme d’un tremplin de ces vins fins, bénis, divins, vous n’ignoriez pas les dégâts collatéraux que vous pouviez causer, ce qui ne vous a pas arrêtés. Certes, les conséquences sont parfaitement anecdotiques, démontrant s'il en était besoin l’étendue de vos influences respectives, mais ici comme ailleurs, c’est l’intention qui compte.

Aujourd’hui, Président Antonin, tu convoques notre belle corporation de blogueurs et tu nous demandes de plancher sur les vins et les élections, d’élire le vin de notre meilleur choix, ce que tu as appelé les élections pinardentielles. Si le sujet est de saison, chacun sait que tu tentes d'accréditer, une fois encore, l'idée que le choix d’un vin est politique et que, pour dire les choses vite, un électeur de droite, ce crétin tout bouffi qu’il est de son importance, boit de grands crus et qu’une sensibilité de gauche, poète, légère et curieuse de tout, se délecte d’un vin inconnu, sans soufre de préférence, introuvable. La caricature est épaisse, banale et sans surprise. Vous voulez que nous buvions comme nous croyons, sans moi.


Pourtant, j’ai choisi de voter William Fèvre. Les chablis, naturellement. Par goût pour les vins de cette belle maison, leur finesse, leur tension, leur cristalline pureté, leur caractère, cette expression aboutie du terroir de Chablis, leur excellent rapport qualité-prix. Mais pas seulement. Je vote William Fèvre, les chablis, aussi pour dénoncer l’amalgame ridicule dont cette maison a été la victime. Pour supporter ceux qui, dans la maison, se dévouent corps et âme pour porter les vins au plus haut niveau et je pense particulièrement à Didier Séguier, dont la patience et l’humilité ont fait merveille sur ces terroirs complexes, suscitant l’admiration de tous les commentateurs. Il vient de signer une suite de millésimes épatants. Il prouve ainsi la prévalence du travail sur le discours, en quoi je le rejoins. Je pense enfin à ceux, chez William Fèvre, dont l’Histoire ne retiendra pas le nom et qui sont les infatigables artisans de l’excellence. Eux ne sont pas dégoûtés de travailler là, eux sont fiers de ce qu’ils produisent, eux ne confondent pas William Fèvre et William Fèvre.


Ceci est un billet destiné au Vendredi du vin #43, thème : 2012, l’année des élections pinardentielles.
Cliquez sur Vindicateur, le blog de Antonin Iommi-Amunategui-Président,
en charge de ce 43e Vendredi et pensionnaire à l'année de la colonne de droite de ce blog, rubrique Tous ceux que j’aime (chacun ses contradictions).

Pour le blog des Vendredis du Vin, c’est par ici


Les détails sur l'affaire Le Pen-Fèvre-Vindicateur, .

17 commentaires:

  1. "Président Antonin par calcul" ????

    RépondreSupprimer
  2. Les détails sur l'affaire Le Pen-Fèvre-Vindicateur

    http://www.vindicateur.fr/2944-Presidentielle-2012-:-William-Fevre-votera-FN.php

    RépondreSupprimer
  3. Le lien du vindic est raide ++ (pas a publier)

    RépondreSupprimer
  4. Bien sûr, que c'est un calcul. Il s'agissait là de promouvoir le site Vindicateur. Merci d'avoir pensé à publier le lien vers le billet incriminé. Chacun pourra juger…

    RépondreSupprimer
  5. Ok c'est un calcul pour promouvoir son site. Dans ce cas, on peut également vous faire le même reproche. Vous vous obligez à ne pas critiquer un domaine avec qui (B et D) vous êtes très lié. C'est aussi un calcul non??

    Bon rien à voir...comment fait-on pour avoir son compte et ne pas être en anonyme?

    RépondreSupprimer
  6. Nous n'avons aucun lien avec la maison Henriot. Leurs vins sont publiés dans le guide quand ils sont bons, point barre. Zero calcul. Pour moi, cette histoire m'a scandalisé aprce que l'amalgame était parfaitement injuste et que l'injustice me gonfle particulièrement. Voilà tout.
    Vous n'êtes pas obligé de me croire.
    Pour avoir un compte, je ne sais pas comment on fait? Certains y parviennent, d'autres pas. Le plus simple est de cocher "anonyme" et de signer son billet.

    RépondreSupprimer
  7. Ah, un calcul ? Well.

    Je ne refais pas mon argumentaire, il est dans le lien ci-dessus. On n'est pas d'accord : il faut peut-être l'accepter, Nicolas, et arrêter de me prêter six ou sept intentions autres que celles que j'avance, non ? Surtout que tu déterres un débat "anecdotique", comme tu le dis toi-même. Ou pas.

    A noter que les vins de Fèvre et de Henriot sont très plutôt bien notés dans la partie "guide" de Vindicateur. Comme quoi, on ne mélange pas tout.

    RépondreSupprimer
  8. Dont acte et baisser de rideau (momentané, sinon c'est pas drôle)

    RépondreSupprimer
  9. Ils polluent déjà les antennes et les paraboles avec leurs idées qui sentent mauvais, qu'ils laissent la sphère polyphénolique aux bons vivants que nous sommes.
    Non mais.
    Claire

    RépondreSupprimer
  10. Cela fait du bien de temps à autre de briser la chape du politiquement correct et de penser un peu librement! C'est fatiguant de se voir imposer à longeur d'année les gentils intellectuels cultivés d'un côté et les méchants ignares de l'autre !

    RépondreSupprimer
  11. Cela dit, William Fèvre mise "Domaine" et William Fèvre mise "William Fèvre" ne sont pas faciles à différencier par l'étiquette.
    (j'ai pourtant chaussé mes lunettes)

    RépondreSupprimer
  12. vaut mieux aller sur le site vindicateur, ce n'est pas un torrent d'eau de vaisselle tiède comme ici, genre je suis pas pour sarko mais je vais quand même voter pour lui, vous êtes le pujadas de la bibine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, m'sieur Nobody.
      Je ne suis rien de tout ça. Je suis juste farouchement opposé à la grosse injustice et aux caricatures épaisses. C'est la raison pour laquelle j'ai pris la défense de la maison Henriot et des chablis qu'elle produit sous sa marque William Fèvre. En plus, ils sont très éloignés de la "bibine" que vous évoquez.
      Cela dit, vous avez bien raison d'aller lire le blog d'Antonin, c'est très bien, même si je suis rarement d'accord avec lui.

      Supprimer
  13. Je suis rarement d'accord avec vous mais je ne souscris aucunement au commentaire précédent !

    RépondreSupprimer
  14. très bien-pensant tout ça, "eau de vaisselle tiède" j'aime bien l'image, ça résume bien le blog.

    RépondreSupprimer