Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



jeudi 18 avril 2013

Primeurs 2012, les premiers prix tombent un à un



Cette année, on ne va pas attendre la fin juin pour avoir une idée du profil financier de la campagne des primeurs 2012. De château-marjosse à mouton, les premiers prix arrivent en rafale.

Parmi une première liste communiquée par l’excellente Vinothèque de Bordeaux, j’ai retenu ceci :

- Marjosse, donc, la propriété familiale de Pierre Lurton, l’un des coups de cœur cette année pour Thierry Desseauve. À 5,50 euros HT, c’est mieux qu’une affaire et après réception des vins, on ne l'attendra guère plus de six mois, histoire de lui laisser juste le temps de se remettre des fatigues du voyage.

- Le château-larrivaux est un cru bourgeois du Haut-Médoc, propriété de la femme de Basile Tesseron (Lafon-Rochet à Saint-Estèphe). J’en ai bu quelques bouteilles dans plusieurs millésimes, on achète sans attendre, il n’y en a pas des masses et à 7,60 euros HT, c’est aussi une bonne affaire. On veillera à l’attendre au moins deux ou trois ans et cinq ans, c’est encore mieux.

- J’aime aussi beaucoup le château-bellevue que j’ai bu souvent. Millésimé 2012, il sort à 9,80 euros HT, ce n’est pas bien cher pour tout ce qu’il donne.

- Un très beau rauzan-ségla à Margaux, très, très bien noté par Bettane+Desseauve, à 41,50 euros HT, en forte baisse par rapport à 2011. Voilà un vin qui vaut la peine d’être encavé pour un bon moment et qui fera un très joli vin le moment venu.

- Et, pour les grands amateurs, une grosse note B+D pour mouton-rothschild 2012 à 282 euros HT, soit un repli de plus de 30 % par rapport à 2011.

C’est une première trie, comme on dit à Sauternes et à Barsac. Il y en aura d’autres au gré des sorties, comme on dit quai des Chartrons. Et pour les notes des bordeaux en primeurs du millésime 2012, ça commence lundi matin sur MyBettaneDesseauve.fr


Pour info, la Vinothèque de Bordeaux fait partie des quelques sites dont la fiabilité est reconnue et que je recommande. Avec Millesima, Lavinia, Legrand et très peu d’autres.

11 commentaires:

  1. quel "bellevue" ?
    c'est le "Dupont" du vin de Bordeaux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le haut-médoc de la famille Mulliez.

      Supprimer
    2. Il fallait écrire "Belle Vue"

      Supprimer
  2. Désolé mais c'est Belle-Vue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne soyez pas désolé, dans ce work-in-progress vous apportez une pièce maîtresse puisque vous avez raison

      Supprimer
  3. Voilà.
    A ma connaissance c'est le seul écrit ainsi à Bordeaux.
    Facile pour ne pas le confondre.

    Excellent choix, Maître Nicolas ;o)

    RépondreSupprimer
  4. Bon, vous n'allez pas me l'énerver un WE où le soleil invite aux fréquentations de terrasses ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Tuss Tuss les gars !
      Y'a l'Mexicain qui défouraille !)

      Excellent dimanche à vous, François Président.
      Que le soleil naissant vienne apaiser l'ire qui vous tourmente.

      (Hum hum...)

      Une dernière recommandation si je peux me permettre : Belle-Vue 2007 se déguste à merveille en ce moment. C'est un des piliers de mon stock outil. Si le barbecue est de sortie...

      Portez vous pour le mieux, toutes et tous.

      Supprimer
    2. @dirpauillac
      Merci pour la recommandation, ayant du Belle-Vue 2007 en cave je vais en préparer une bouteille pour ce soir ;)

      Supprimer