Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



mercredi 24 avril 2013

Primeurs 2012,
les prix de quatre vins qui font envie



Au rythme lent de l’arrivée des prix des bordeaux primeurs 2012, difficile de trouver pour aujourd’hui plus de quatre vins qui fassent vraiment envie. Les voilà.

- Trois vins de Lynch- Bages. Le blanc, sobrement appelé Le blanc de Lynch-Bages, est une magnifique exécution du sauvignon marié au sémillon et à la muscadelle, loin des exubérances, élégant. Le second vin, Echo de Lynch-Bages est un beau pauillac produit à partir des jeunes vignes du domaine et qui représnete de 25 à 40 % de la production du vignoble. Et, enfin, le grand vin sur lequel il est inutile de s’étendre. Une cave bien tenue a forcément quelques quilles de lynch-bages, voilà tout.
Les prix ? Dans l’ordre : 24,70 euros, 24,70 aussi et 69 euros.

- Les-carmes-haut-brion. Propriété reprise il y a peu par un passionné qui a débauché un très bon chez Chapoutier, Guillaume Pouthier (ça ne s’invente pas). Le vin a fait en 2012 un saut qualitatif époustouflant et le prix, non. Très bien goûté par Thierry Desseauve. 34,50 euros.

Prix HT et, une fois encore, à la Vinothèque de Bordeaux (dot com, of course).

8 commentaires:

  1. Sauf erreur de ma part, je n'ai pas constaté une belle note sur le site my Bettane Desseauve pour Carmes Haut Brion 2012 (un peu de vandange entière - écurie Derenoncourt), Nicolas ...

    Je l'ai pour ma part noté 17/20, en échangeant sur sa qualité en live avec Jacques Perrin.

    RépondreSupprimer
  2. La note de Carmes Haut Brion 2012 publiée sur mybettanedesseauve est-elle en conséquence celle d'un autre dégustateur que Thierry Desseauve ?

    On voit bien au GJE qu'il n'y a pas toujours unanimité et c'est une note moyennée sur le noyau dur du GJE qui est au final, après traitement statistique approprié, fournie par Bernard Burtschy.

    L'occasion de rappeler qu'il faudrait déguster plusieurs échantillons (dans le temps), aller dans les vignes, parler avec le producteur, goûter les raisins, les jus, suivre dans le temps ...
    Pour un flacon qui pose souci (défaut ?, niveau qualitatif ?), redéguster en petit comité pour mieux cerner, mieux se comprendre.
    La routine ! :-)

    Y compris pour ce surprenant Trotte Vieille 2012 (18/18,5, note d'Antoine Gerbelle) mis en exergue par la RVF (pas goûté pour ma part et c'est la note que j'ai attribuée aux meilleurs vins comme Ausone ou Cheval-Blanc).

    A noter que la RVF, comme Kevin Shin pour le GJE ou Bernard Burtschy, pointe la réussite de la rive droite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute et 15/20 n'est pas une mauvaise note.
      Nous insistons aussi sur la réussite de la RD

      Supprimer
  3. Oui mais 15/20 ne permet probablement pas de parler de "saut qualitatif époustouflant" ...
    Et à mon avis pas de pointer la qualité particulière de l'échantillon bu à "la grappe".

    Il faudrait parler avec Stéphane Derenoncourt de l'apport du cabernet-franc, de la rafle (il y en a aussi si j'ai bien compris sur Bon Pasteur).

    En écho avec ton post, bu l'hiver dernier un second vin remarquable, sur un grand millésime : Haut Bages Averous 1982 (second vin de Lynch, bluffant de classe et de vitalité).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux que je retire "époustouflant" ?

      Supprimer
  4. Tu fais comme tu veux, Nicolas ...
    :-)

    Mais j'ai l'impression que le commentaire posté sur le site myBD ne correspond pas à l'analyse de Thierry.
    Juste rappel méthodologique.

    Tiens, jy pense à l'instant, c'est un certain GuillaumeP qui est intervenu sur le blog du GJE sur ce vin (un exemple de sérendipité, au passage).
    Son avis autorisé serait un must.

    Son intervention était : "à Laurentg : Je veux bien discuté avec vous de la conception du 2012 des Carmes Haut-Brion. Sachant surtout que le blend est à dominante de Cabernet Franc : 42 %, 18 % de CS et le solde en Merlot. Assemblage atypique pour un Pessac. A très vite"

    Alors oui, à très vite, Guillaume ...
    (et bonjour s'il nous lit à GuillaumeD qui bosse lui toujours chez Chapoutier).



    RépondreSupprimer
  5. Nicolas,

    Désolé, j'ai mal lu ... (merci au charitable souffleur)
    Le vin commenté sur MyBD est Clos des Carmes 2012, le second vin.

    RépondreSupprimer