Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



mercredi 19 décembre 2012

Pour Mouton 2010, un Jeff Koons tous publics



L’exposition de tableau annuelle de Philippine de Rothschild vient d’ouvrir. Ci-dessus, l’étiquette de son mouton 2010. Cette année, l’heureux récipiendaire de quelques caisses de mouton, c’est le tarif, est l’impayable Jeff Koons, artiste outrancier et media-darling, ceci expliquant en général cela.
Inutile d’être grand clerc pour décrypter l’œuvre. Cette Vénus à l’antique détournée d’un gribouillis d’enfant au feutre argent ressemble fort à un service minimum de la part d’un artiste (je maintiens, c’en est un) qu’on a connu plus, comment dire… expressif, insolent, scandaleux. Le brief devait être plutôt serré à hauteur des tempes, on est loin des koonseries habituelles.
Cela posé, il se trouvera bien quelque mère de famille choquée, animatrice de ligue de vertu ou autre Tea Party, pour trouver offensante cette nudité déjà contrariée et exiger son retrait comme ce fût le cas pour la jeune fille nue de Balthus, sublime, qui fît la gloire du mouton 93, autrement oublié. L’étiquette avait été interdite aux USA.
En même temps, même au rabais, c’est une bonne idée d’avoir Koons pour ce 2010. C’est aussi une bonne idée depuis 1945 qu’un premier cru accompagne l’histoire de l’art contemporain et, pourquoi pas, de cette manière.

5 commentaires:

  1. Cachez ce sein… Tu vois que j'ai bien fait d'en préparer une version export US, le fusil d'assaut, c'est quand même plus rassurant (en Amérique) qu'une paire de tétons!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui. Ces deux petits seins ne tuent que toi et moi ;-)

      Supprimer
    2. Chercher des crosses, en cette période

      Supprimer
  2. Dans ce type de concept - illustration d'une étiquette par une "oeuvre d'art" - , il y a de quoi en faire un gros livre d'anthologie. Il suffit de fréquenter les caves italiennes pour avoir des choses… je te dis pas !

    RépondreSupprimer