Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



lundi 26 septembre 2016

Mes magnums (19)
un champagne bio

Champagne Fleury, blanc de noirs brut 



Ce qu’il fait là 
Là-bas, dans l’Aube, sur la côte des Bar, on n’a pas attendu les effets de manche des gourous du naturel pour cultiver la vigne en biodynamie. Une histoire de plus de vingt ans fièrement portée par la jeune génération aujourd’hui aux commandes.

Pourquoi on l’aime 
La qualité de toute la production mériterait mille détails. Et ce pur pinot, simple brut, en est une assez parfaite illustration. Précision, droiture et parfaite digestibilité est l’avis des experts Bettane+Desseauve sur ce champagne hors du commun.

Combien et combien 
1 200 magnums. 55 euros le magnum

Avec qui, avec quoi 
Avec des amateurs de sensations, c’est le mieux.

Il ressemble à quoi 
À une leçon de champagne à l’usage de ceux qui n’aiment pas le champagne. Il y en a.

La bonne heure du bonheur 
Il est fait pour saluer le soir qui tombe et il passera à table si affinités.

Le bug 
Petite production.

Ce qu’en dit le Bettane+Desseauve 
Nez épanoui sur les fruits secs et le miel. Attaque riche, ample, bonne fraîcheur. Longueur moyenne, simple, mais plaisant, avec une légère amertume en fin de bouche. 14,5/20




Ce texte a été publié sous une forme différente dans ENMAGNUM numéro 4. Il fait partie d'une série de onze "interviews de magnums".

Voici ENMAGNUM #05, en vente chez votre marchand de journaux depuis quelques jours



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire